L’édito d’Open Silicium n°20 !

Vous avez – enfin – entre les mains le numéro 20 d’Open Silicium dont l’accouchement fut un peu difficile en cette fin d’été. L’été n’est pas propice à l’écriture (les enfants ne sont plus à l’école et ils font du bruit !) et la rentrée encore moins, car les contraintes personnelles et professionnelles pointent de nouveau leur nez. Bref nous avons eu beaucoup de mal à trouver des auteurs disponibles et le noyau dur – hélas réduit – a été de nouveau mis à contribution.

J’en profite pour faire remarquer la forte implication de la région bordelaise dans ce nouveau numéro 🙂 Outre mes articles et celui de Patrice Kadionik (désormais collaborateur régulier), nous accueillons Pierre-Jean Texier, spécialiste bordelais de Linux embarqué en particulier sur Yocto et co-auteur d’un ouvrage « Yocto for Raspberry Pi » chez PACKT publishing sorti en juin 2016 dont j’ai eu l’honneur d’être l’un des relecteurs. Il nous offre – en collaboration avec un de ses collègues, Jean Chabrerie – un bel article sur la plateforme WaRP7 NXP qui est dédiée à l’IoT.

J’avais envie depuis longtemps d’écrire un comparatif Buildroot/Yocto, car la question du choix revient régulièrement lors des formations et c’est désormais chose faite comme vous pouvez le constater en couverture. Nous vous proposons également une introduction à la programmation des pilotes Linux « platform devices » qui sont très présents dans les systèmes embarqués ne disposant pas souvent de bus standard type PCI. Un article étonnant de Laurent Delmas décrit l’utilisation de l’ « électromyographie de surface » pour le pilotage d’applications (!), sans compter un autre article innovant et original évoquant la modélisation d’une parabole (et l’application au Wi-Fi) par Jean-Michel Friedt.

Je n’en dirai pas plus sur le contenu du magazine que vous pourrez facilement découvrir, car j’ai – hélas – un sujet beaucoup plus grave à aborder.

Alors que j’étais en route pour l’aéroport d’Édimbourg (il y a le Wi-Fi

dans les bus en Écosse…), j’ai appris par la liste de diffusion Xenomai le décès accidentel de Gilles Chanteperdrix survenu alors qu’il rentrait chez lui en voiture début août. Gilles était avec Philippe Gerum – fondateur du projet – un contributeur majeur et s’occupait principalement des plateformes ARM. Nous avons maintes fois évoqué l’extension temps réel Xenomai dans les colonnes d’Open Silicium (et même à une autre époque dans GNU/Linux Magazine). Xenomai est une alternative très efficace au projet officiel (soutenu par la fondation Linux) PREEMPT_RT. Le projet est d’une excellente qualité, car les auteurs sont des développeurs d’exception (Philippe, Jan Kiszka, Gilles). Philippe et Gilles furent au début des années 2000 salariés de la société Open Wide Ingénierie (dont je suis le Directeur technique) et j’avais pu apprécier leurs qualités techniques et humaines même si j’avais gardé peu de contacts avec Gilles depuis son départ.

Nous avons utilisé Xenomai (et nous l’utilisons fréquemment) pour de nombreux projets sensibles nécessitant des performances supérieures à celles de PREEMPT_RT (quelques dizaines de µs de latence – voire moins – sur un système Linux).

Gilles avait un caractère affirmé, mais c’est le propre des gens brillants et j’avoue que je ne parviens toujours pas à m’habituer à l’absence de ses brillantes interventions sur la liste Xenomai.

Je sais qu’il n’aurait pas apprécié un hommage trop verbeux donc je n’en dirai pas plus, à part bien entendu lui dédier ce numéro, même si pour une fois nous n’y évoquons pas Xenomai.

Malgré toute la tristesse causée par cet évènement dramatique, je vous souhaite une bonne lecture.

Pierre Ficheux